Lundi 20 Novembre 2017

Gavignano    -    47 habitants

 

 (Gavignani

gavignano

Le village de Gavignano est situé à 700 m d’altitude sur le flan est du San Pedrone.

Son territoire de prés de 11 km2 est caractérisé par une grande diversité :

  • - une zone montagneuse recouverte d’une forêt de hêtre ;

  • - une zone intermédiaire domaine de prédilection de la châtaigneraie ;

  • - une zone de vallée anciennement en culture aujourd’hui envahie d’un épais maquis.

Peuplé de 47 habitants (INSEE 2010), il comprend sept hameaux (Borgo, Olmi, Pietragrossa, Peditermini, Poggio, Sevinacce, et Salgi).

Au début du XXème siècle sa population était de plus de 500 habitants qui s’adonnaient à la culture du châtaignier, à la viticulture et à un petit élevage domestique.

Réputée pour la qualité de son exposition, la commune produisait en abondance des fruits et des légumes notamment le fameux oignon rouge « rustinincu ».

De ce passé prospère le village a conservé un riche patrimoine architectural (voir encadré ci-dessous).

Un artisan menuisier ébéniste spécialisé dans la restauration du mobilier sacré et la production de meubles traditionnels corses a installé son atelier dans le hameau de Salgi.

gavignano 

De nombreux gites ruraux confortables permettent d’accueillir les visiteurs et les touristes :

- Nonce Tomasi hameau d’Olmi      Tél : 06 75 61 87 01

- Paulette et Jean Paul Santori hameau de Borgo     Tél : 06 79 95 74 92

 

 gavignano

L'église paroissiale vouée à l’ « Annonciation » recèle une somptueuse chaire en stuc du sculpteur Raffali ; enrichie de figures grotesques elle est représentative du baroque corse du XVIIème siècle.
Le chœur est orné d’un chemin de croix de la même époque, de facture naïve et d’origine locale.
L’abside est quant à lui meublé d’un entier mobilier de confrérie parfaitement conservé.


La
chapelle de San Pantaleo
date de 1359, classée monument historique, elle est ornée de fresques de la même époque.

Les visages des saints personnages qui y sont représentés traduisent de manière poignante la dimension compassionnelle d’un christianisme confronté aux malheurs du temps.

chapelle


La chapelle de San Cervone
, hélas ruinée, domine les deux communes de Gavignano et de Saliceto de son ombre protectrice.


Enfin une maison d’habitation conserve dans sa façade au hameau de Borgo, un exceptionnel bas relief d’époque paléochrétienne représentant la scène de la tentation dans la Génèse.

 

 

Page réalisée par le maire de Gavignano, Monsieur Gilles Pasqualini.