Dimanche 23 Juillet 2017

Castineta   -   54 habitants

 

castineta                                                  castineta  

C'est est une commune de moyenne montagne, sans façade littorale.

Elle se situe dans la Corse schisteuse au nord-est de l'île, dans le prolongement de l'arête schisteuse du Cap Corse ou massif de la Serra, qui se poursuit avec le massif du San Petrone et se termine au sud de la Castagniccia.

Le territoire de la commune est une longue bande de terre représentée en grande partie par le vallondu ruisseau de Prunitaccio, au nord-ouest du San Petrone.

Chênes verts, chênes blancs, pins maritimes, châtaigniers, frênes, la partie orientale de la commune est une partie de la forêt indivise de San Pietro d'Accia (nord), une remarquable hêtraie.

Les châtaigneraies constituent un élément marquant dans le paysage.

Le village a été construit sur une arête de montagne, séparée au nord de Morosaglia par le vallon du ruisseau de Conca, et au sud le vallon du ruisseau de Panicale qui le sépare de Gavignano.

Il est partagé en deux parties : Castineta Sottana (U Suttanu) « le Bas », et Castineta (U Supranu), le village même, « le Haut ».

C'est un village typique du centre de la Corse avec ses toits en lauzes.

Le vieux hameau de La Mazza est situé en contrebas, en bordure du ruisseau de Prunitaccio, dans les Ruiné, il a été presque entièrement restauré et est habité.

Le village a obtenu en 2007 la distinction de village fleuri (3 fleurs).

Un réservoir d'eau se trouve à l'est du village.

 

 

L'église paroissiale de (San Bastianu).

Elle se situe au coeur du village.
Sur le linteau au-dessus de la porte d'entrée est gravé « 1726 RENOTA ».

 

castineta  castineta

Des mines de cuivre étaient autrefois exploitées à Orzella, au Nord-ouest de Castineta Sottana, sous le nom de Mines de Casaluna. Il s'agit de gisements de sulfures encaissés dans des roches ultrabasiques qui avaient été exploités artisanalement.

Durant la seconde moitié du XIXe siècle, le comte Auguste Marie Le Coat de Kerveguen avait obtenu la concession d'exploitation des mines dite de Linguizetta (Inventaire général du Patrimoine culturel), était intéressé également par les gisements de Castineta et de l'Argentella.