Dimanche 23 Juillet 2017

Aïti  -  35 habitants

 


Aïti est située à l'adret de la vallée de la Casaluna en Castagniccia, en limite du « territoire de vie » éponyme du Parc naturel régional de Corse, dans la pieve de Vallerustie.

Aïti occupe une partie septentrionale du chaînon montagneux à l'ouest du massif du Monte San Petrone (1 767 m) dont elle est séparée par la vallée de la Casaluna.

Le point le plus haut est Cima a l'Orzale (1 121 m), au sud de la commune, et le point le plus bas sur le bord du Golo, à (238 m) au nord-ouest.

Le principal cours d'eau est le Golo qui longe sur près de 500 m le territoire communal à l'ouest.

A l'est la Casaluna arrose le territoire communal sur près de 1,750 m et le sépare de San Lorenzo. Plusieurs ruisseaux sillonnent la commune, naissant de part et d'autre du chaînon secondaire précité.

Les principaux sont les ruisseaux de Poggie, de Coticcio alimenté par les ruisseaux de Campo et de Riduri, et le ruisseau de Fossa Ceca.

La forêt territoriale de Pineto (Pinetu) s'étend sur le territoire de trois communes : Gavignano, Saliceto et Aïti. Elle ne couvre que 16,7537 ha de la commune.

C'est une forêt de pins maritimes. La majorité des habitants demeurent au village qui est haut perché, dans des habitations alignées sur la crête d'une arête de montagne.

L'église paroissiale Saint-Etienne, qui se situe en bout de celle-ci, est à 739 m d'altitude.

Dans la vallée du Golo, à Ghiunchelle et Valghe, se trouvent quelques habitations éparses, de plus récente construction.

aiti

 

Eglise Saint-Etienne

Bâtie au XVIIIème siècle en bout et en bas de l'arête rocheuse sur laquelle ont été construites les habitations, l'église paroissiale Saint-Etienne dresse son haut clocher à quatre étages, surmonté d'un bulbe, visible depuis le fond de la vallée de la Casaluna. Ce clocher a été construit en 1860.
L'édifice religieux a repris le vocable de Santo Stefano de l'ancienne piévanie.

eglise

 Ancienne église Santo Stefano

Cette église dont il ne subsiste qu'un amoncellement de pierres écroulées, était l'église principale de la piève de Vallerustie. C'était un petit édifice de plan allongé, à nef unique et abside orientée vers l'est, construit probablement aux IXème et Xème siècles comme les églises romanes voisines de San Giovanni de Corte et de Santa Maria de Valle-di-Rostino.
Le site San Stefano est accessible par un sentier.